Le Cercle des écritures de Nantes

Le lauréat du Prix du Premier Roman 2016 du Pays de Palluau sera peut-être…

In Atelier d'écriture, Concours, Edition on juin 22, 2016 at 3:09

Le concours du Premier Roman 2016 du Pays de Palluau en Vendée a commencé l’année dernière avec 10 participants qui n’avaient encore jamais publié de roman. Ces apprentis écrivains, de tout âge et de toute profession, ont été sélectionnés d’après leur synopsis et un extrait, pour pouvoir apprécier leur écriture. Christine, Aubrée, Emilie, Carole et Jim vivent dans le secteur de Palluau, Laure, Eliane, Arnaud et Philippe descendent en voiture depuis Nantes, Gaëlle habite la région parisienne et prend le train. De septembre 2015 à mai 2016, ils se sont retrouvés, à raison d’une fois par mois, dans un atelier d’écriture animé par Le Cercle des écritures de Nantes. Un des auteurs sera publié par les éditions Le Jarosset, partenaires du concours, avec une diffusion du roman au niveau régional. La délibération aura lieu en juin 2016. Et le gagnant sera peut-être…

1 / Quel est votre nom ?Eliane Marny

Eliane Marny.

2 / Qui êtes-vous, Eliane ?

Je suis toiletteuse de dragon depuis 192 ans.

3 / Comment vous êtes-vous lancé dans ce concours ?

J’étais de passage sur la planète Terre et on m’avait parlé bien sûr du célèbre Pays de Palluau. J’ai voulu aller voir et je me suis dit que ce serait bien de participer au concours pour faire connaître Palluau à travers l’univers entier (si ce n’est déjà fait).

4 / Parlez-nous de votre premier roman…

Une vague histoire de dragon.loch-ness-151851_960_720

5 / Quelles sont vos sources d’inspiration ? Vos modèles ?

Les dragons parce qu’ils ne mentent jamais (pas comme moi…)

6 / Comment vous êtes-vous organisés pour écrire ?

Après une bonne rasade de noah (eau de vie du coin de Palluau) les choses devenaient tout à coup plus claires et je n’ai eu aucun mal à terminer mon roman 2h avant le temps imparti. Je n’ai pas eu le temps de me relire, mais comme je ne fais jamais de fautes…

7 / Y a-t-il eu des moments difficiles ou des périodes noad’euphorie ?

Beaucoup de périodes d’euphorie, euh…. un peu grâce au noah.

8 / Ecrire un roman qui se situe en Vendée, était-ce une envie de départ, une opportunité pour mieux connaître cette région ou une véritable gageure ?

Voir question 3.

9 / Quels sont les lieux où se déroule votre histoire ?

Orbi (ma chère planète), Palluau et Apremont.

10 / Avez-vous parlé de votre projet d’écriture à des amis, à votre famille ? Qu’en pensent-ils ?

L’univers entier (et au-delà) est au courant que j’ai écrit un roman.

11 / Vous pouviez demander un premier avis au comité de lecture, constitués de lecteurs bénévoles de la bibliothèque de Palluau. Avez-vous eu un premier retour de leur part ?

Non, mais j’aurais bien voulu.

12 / Parlez-nous de votre tuteur écrivain ?

Yannick Guilbaud a été d’une grande aide pour me faire découvrir les vins et les fromages du pays de Nantes. Encore merci à toi Yannick !

yannick-guilbaud

13 / Comment se déroulent les ateliers d’écriture ? Que vous apportent-ils ?

Damien Porte-Plume n’a aucun sens de l’orientation, n’apprécie ni l’alcool, ni le melon. Malgré ces défauts majeurs, il s’y entend drôlement pour animer des ateliers d’écriture.

14 / Vous êtes-vous senti en concurrence avec les autres participants ?

Non.

15 / Pensez-vous les revoir après le concours ?

Oui.

16 / Comment se sont passées les dernières semaines ? Où en êtes-vous aujourd’hui ?

Je suis repartie sur ma planète Orbi.

17 / Si vous pouviez remonter le temps, recommenceriez-vous l’aventure ?

Oui.

18 / Avez-vous un conseil à donner à un jeune auteur qui souhaite se lancer dans l’écriture de son premier roman ?

Ecrivez quand vous en avez envie, mais surtout n’oubliez pas d’aller renifler le cul des fleurs.

fleur-nez

19 / Pensez-vous avoir une chance d’être l’heureux lauréat du Prix Premier Roman ? Si vous n’êtes pas retenu, que va-t-il se passer ? Qu’allez-vous faire ?

Je n’ai aucune chance de gagner, mais « l’important c’est de participer » comme disait ma voisine de palier.

20 / Pour le mot de la fin, je vous propose de recopier ici le dernier mot de votre roman :

Je n’en ai foutrement aucune idée et j’ai la flemme de regarder, mais me connaissant c’est sûrement « dragon ».

– Entretien réalisé par Damien Porte-Plume

Publicités
  1. Jolie interview. J’aurais bien fait une bise sur le museau du dragon mais… il est parti. Tant pis, il ne me reste plus qu’à prendre ma navette et partir pour Orbi, le retrouver. Ciaaaoooo !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :