Le Cercle des écritures de Nantes

Les superhéros débarquent à l’atelier d’écriture

In Atelier d'écriture, Le Cercle Nantais, Partenaire, Uncategorized on mars 10, 2016 at 11:24

Jeudi 07 janvier 2016, Lycée de la Herdrie, Basse-Goulaine, France, Europe, Terre, Système solaire, Univers parallèle 022

Syperheros-atelier-la-herdrerie

Une dizaine de Lycéens assistent à un atelier d’écriture animé par le Cercle des écritures de Nantes. La plupart font partie de l’atelier du lycée, même si quelques-uns se risquent pour la première fois à prendre leur plume. Certains sont de grands lecteurs, d’autres remportent le concours lycéen des Utopiales depuis plusieurs années. Tous ont en commun d’appartenir à la génération « super-héros ». Aujourd’hui, c’est à leur tour de jouer !

Aidés par les conseils de l’animateur, Damien Porte-Plume, ils inventent un super-héros, sa vie, son oeuvre, et commencent à écrire un épisode, une de ses nombreuses aventures. Le personnage principal est un jeune adulte, quand il n’est pas lui-même lycéen, il possède des pouvoirs étonnants : téléportation dans le temps ou dans l’espace, capacité à arrêter le temps, à voler, à générer du froid, télépathie, immortalité, capacité à maîtriser les éléments ou à capter les pouvoirs d’autres super-héros… Il y en a pour tous les goûts !

Evidemment, cela serait trop beau si le héros n’était pas entaché de petites faiblesses (il peut voir « ROUGE » à tout bout de champ…), voire de pouvoirs ridicules (comme de transformer des fleurs en sucettes, à moins que ce ne soit l’inverse ?). Il y aussi des alliés, des chats qui parlent, et des super-méchants, des frères ennemis.

Toutes les aventures ne se déroulent pas à Basse-Goulaine ou à l’époque contemporaine, d’autres remontent le temps jusqu’à la Renaissance. Aucune ne se déroule dans l’avenir ou sur une autre planète, comme si le super-héros devait être l’unique personnage à incarner l’étrange ou la nouveauté, comme s’il concentrait à lui seul les potentiels et les craintes de notre société.

Soudain, les cloches retentissent dans le village, les adjudants sifflent le repli vers la base, c’est la sonnerie du lycée. Allez-y les enfants, vous avez cinq minutes pour rangez vos capes et remettre vos lunettes…

la-herdrerie-cdi

Jeudi 03 mars 2016, Lycée de la Herdrerie, Basse-Goulaine, France, Europe, Terre, Système solaire, Univers parallèle 023

Ce jour-là, les participants sont différents, certains sont partis, d’autres sont arrivés, mais le groupe est plus grand, il atteint dix élèves. Il y a sûrement des espions cachés parmi eux, des super-méchants venus découvrir les super-héros de demain…

Ils ne vont pas être déçus, nous abordons ce coup-ci le crossover, cette technique consiste à faire passer les personnages d’un comics à un autre, de créer des rencontres impossibles entre héros de séries différentes (comme Torchwood et Dr Who), pour le plus grand plaisir des spectateurs. On trouve moins de crossover en littérature, même si Michael Moorcock constitue un contre-exemple avec son Multivers.

Ca y est, ils écrivent ! L’avantage de la jeunesse, c’est que l’imaginaire est encore très actif, on n’attend pas longtemps pour voir les papiers blancs se couvrir de signes cabalistiques, de hiéroglyphes indéchiffrables, ce qu’on appelait autrefois l’écriture déliée…

Attention, ils lisent ! On écoute avec ravissement toutes ces histoires qui s’enchaînent, parfois jusqu’à quatre histoires entremêlées ! On y découvre de belles créations, des super-productions. Quoi de plus normal pour des super-héros ?

Dans une histoire, un zombie réussit à passer inaperçu lors du carnaval de Venise. Il a une mission à accomplir, il recherche quelqu’un, alors il arrête le temps et soulève les masques un à un. Quand il l’aura trouvé, il lui faudra encore traverser les villes silencieuses et les grandes vagues pétrifiées, pareilles à une estampe japonaise, pour atteindre le Pays du Soleil Levant. Il pourrait évidemment faire repartir le temps, prendre un billet d’avion et regarder les nuages par le hublot, mais son commanditaire n’admet pas le moindre retard, alors il marche, alors il rame…

Dans une autre histoire, le héros a rendez-vous dans trois siècles. Il faut être patient quand on est immortel. Dans une autre encore, le héros qui avait la capacité de se téléporter dans l’eau se retrouve incapable de repartir à cause d’un autre super-héros, une « supergirl », qui a fait disparaître le lac par erreur. Imaginez la jeune femme poursuivie dans la forêt par un homme en slip de bain, un tuba dans la bouche et de grandes palmes au pied, l’air passablement énervé…

J’ai entendu dire que les nouvelles écrites pourraient faire l’objet d’un recueil illustré par l’atelier BD du Lycée.

Alors, à quand notre prochaine intervention en lycée ? En ce qui nous concerne, cette expérience a été très intéressante, nous reviendrons avec plaisir au CDI.

Merci à Raphäel, Tristan, Mathilde, Louise, Zeghi, Elisha, Juliane, Nathan, Anaël, Manon, Amandine, Anne-Cécile et Michèle. Merci également au personnel du Lycée la Herdrerie pour leur accueil. Merci enfin à Manon, pour cette belle initiative !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :