Le Cercle des écritures de Nantes

Deux avis sur « L’homme à l’envers » de Fred Vargas

In Boudoir des livres, Edition on avril 25, 2015 at 8:19
  • Auteur : Fred VARGAS
  • BioFred Vargas est une écrivaine, archéozoologue et médiéviste. De nationalité française, elle est née en 1957, elle aura donc 58 ans en 2015. Très discrète (peu d’interviews, peu de salons), elle a écrit une douzaine de romans policiers.vargas-homme-envers2

Je rejoins bien ce ce qu’en dit J. Goyon :

« Fred Vargas a inventé un genre romanesque qui n’appartient qu’à elle : le Rompol. Objet essentiellement poétique, il n’est pas noir mais nocturne, c’est-à-dire qu’il plonge le lecteur dans le monde onirique de ces nuits d’enfance où l’on joue à se faire peur, mais de façon ô combien grave et sérieuse, car le pouvoir donné à l’imaginaire libéré est total. C’est cette liberté de ton, cette capacité à retrouver la grâce fragile de nos émotions primordiales, cette alchimie verbale qui secoue la pesanteur du réel, qui sont la marque d’une romancière à la voix unique dans le polar d’aujourd’hui. Les personnages qui peuplent ses livres sont aussi anarchistes et lunaires que savants. Qu’ils soient férus d’Antiquité ou océanographes, le regard qu’ils posent sur le monde combat le conformisme et l’ordre établi avec pour arme la fantaisie et l’humour. », Jeanne Guyon, Le Magazine Littéraire

  • Titre : L’homme à l’envers (Grand prix du roman noir de Cognac 2000, Prix mystère de la critique 2000)
  • Genre : rompol
  • Editeur/Année/Prix : Ed Viviane Hamy,1999, réédité chez J’ai Lu en 2005 (6,90 euros), il existe même une version MP3 et un Magnard Poche avec supplément pédagogique
  • Nombre de pages : 320 pages
  • Résumé : L’histoire est un road-moovie dans le massif du Mercantour et au-delà, à bord d’une bétaillère, à la poursuite d’un loup-garou, d’un «homme à l’envers».Il est question de montagne et de montagnards, de superstition, d’un chien et d’une brebis aux noms incroyables, de loups, d’amour, surtout d’amour.Sans oublier la chaleur de juillet, l’odeur du camion, la promiscuité, la tension de l’intrigue.
  • L’avis de Janie :Un livre que j’ai lu 2 fois et que j’ai apprécié pour l’ambiance apaisante qu’il dégage.vargas-homme-enversC’est un polar et relire un polar, quel intérêt, puisqu’on connait la fin ?Justement, j’ai relu ce livre pour retrouver cette ambiance, et cela fonctionne car la tension monte (nous avons affaire à des attaques par une bête énorme !), monte encore et tout à coup contre toute attente, l’auteure s’attarde sur les réflexions d’un personnage (p190 Camille), la description du quotidien avec son lot d’humour dans un style décalé qui fait retomber la pression (p 214-215 et 279).Les 3 personnages principaux forment un trio magnifique :Camille, jeune femme musicienne et plombière, qui lit le Catalogue de l’Outillage Professionnel pour calmer son stress. Elle apparait dans d’autres livres de l’auteure.Soliman, jeune homme noir qui a été trouvé, quand il était bébé, devant l’église du village Il lit le dictionnaire et connait beaucoup d’histoires.Le Veilleux, un vieux sage, berger de son état, qui téléphone à son troupeau.Leurs bizarreries me les rendent encore plus humains et attachants.Le commissaire Adamsberg évolue à l’aise au milieu de cette excentricité, toujours aussi décalé et original et qui finit, comme on peut s’y attendre, par trouver l’assassin.Il y a aussi des montagnards, des bergers, un trappeur canadien, les gardes du parc du Mercantour. Les gendarmes, un peu sots pour certains, représentent la rationalité de la société (p. 183-184 ).

    Et d’autres, que j’ai un peu oubliés..

    C’est un livre qui donne la part belle aux êtres humains, car même avec leur bêtise, l’auteure nous rend sympathique la plupart des personnages.

  • Note : 5/5 plumes

plume-avis2plume-avis2plume-avis2plume-avis2plume-avis2

homme-a-l-envers-vargas

  • L’avis de DPP : j’avais acheté ce livre pour découvrir les aventures du commissaire Adamsberg, mais celui-ci suit la chasse au loup(garou) de loin et n’intervient qu’à la moitié du roman. Les personnages sont très bien typés, attachants. J’ai décroché pendant leur périple dans le massif central, avec Camille au volant de la bétailleuse. Les héros sont un peu perdus, tournent en rond, se répètent un peu, le sentiment est si bien rendu que Vargas finit pas perdre également le lecteur dans la montagne. J’ai laissé reposer le roman plusieurs mois avant de reprendre pour savoir comment l’histoire allait se terminer.

Au final, je mets 3 plumes pour le style et pour les personnages, mais pour l’enquête… je m’arrête là. Sans doute pas le meilleur de Vargas, malgré les prix qu’elle a reçus (comme quoi…). Je pense lire prochainement L’armée furieuse ou Debout les morts, deux romans dont on m’a parlé avec beaucoup de bien…

  • Note : 3/5 plumes

plume-avis2plume-avis2plume-avis2

 

vous-avez-la-parole2

Comment envoyer son avis de lecture ? Envoyez votre mail ou votre fichier au format .doc ou .docx au cercle-des-ecritures@gmx.fr, en vous appuyant sur le format de cet articlke avec ou sans illustrations, nous nous occupons de la mise en page et des images de couverture.

Liste des avis de lecture :

thanatopolis-shepard la-fin-de-la-vie-lucius-shepard  La fin de la vie (pour ce que nous en savons) et Thanatopolis de Lucius Shepard

chalandon-mon-traitre Mon traître, de Sorj Chalandon

manchette-bleu-cote-ouest Le petit bleu sur la côte Ouest, de JP Manchette

A-MICHENER-LA-SOURCELa source, de J. A. Michener

martin-page-comment-je-suis-devenu-stupide2Comment je suis devenu stupide, de Martin Page

Vieux papiers, vieilles maisonslenotre2, tome 1, de G. Lenotre

La Vallon des Parquesvallon-parques-s-forge, de Sylvain Forge

catin21La Catin habite au 21 d’Hervé Sard

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :