Le Cercle des écritures de Nantes

La lecture transforme notre cerveau !

In Edition, Livres numériques on janvier 10, 2014 at 4:18

lecture_tete

Selon un article parue le 2 janvier 2014 sur le site du Nouvel Obs, « se mettre dans la peau d’un personnage est bon pour le cerveau ». Cela fait des années déjà que les scientifiques observent le comportement de notre cerveau sous IRM. Ils avaient déjà remarqué que « Les histoires stimulent le cerveau et modifient même la façon dont nous nous comportons dans la vie » (New York Times, 2012). Les chercheurs de l’Université d’Emory en Géorgie (Etats-Unis) ont fait paraître des résultats plus précis dans la revue Brain Connectivity, le 31 décembre 2013 : en lisant une nouvelle ou un roman, notre cerveau stimule les mêmes centres moteurs que ceux utilisés pour les mouvements. Ses « entraînements » entraîne de nouvelles connexions entre les neurones (apparitions de nouveaux synapses…) qui peuvent durer plusieurs jours après la lecture. Les auteurs concluent que la lecture est une activité saine et positive pour le cerveau. A noter que les résultats sont valables qu’elle soit réalisée à partir de livres papier ou de supports numériques, n’en déplaise à ceux qui critiquent les ebooks… 😉

L’interprétation privilégiée est celle de l’incarnation dans le personnage principal, alors que le lecteur pourrait tout aussi bien s’identifier en une myriade de personnages. Pourquoi seuls les centres moteurs sont-ils sollicités, alors que les personnages voient, parlent, éprouvent des émotions et se souviennent de lointains souvenirs ? Une autre interprétation est-elle possible ? Rappelons que la lecture est constituée de mots et de concepts, et que notre façon de penser en Occident consiste à manipuler des mots comme on manipule des objets, comme l’avait très bien analysé Bachelard et d’autres philosophes. La lecture est une activité diachronique où les mots apparaissent les uns derrière les autres, il ne s’agit pas d’une activité de synthèse comme celle qu’offre la vision d’un tableau, par exemple. Cela expliquerait pourquoi seuls les centres moteurs sont activés par la lecture.

D’autres chercheurs ont fait une découverte encore plus extraordinaire. Selon le Pacific Standard Magazine, les étudiants de l’université de Toronto, au Canada, ont découvert que les lecteurs de fictions (nouvelles ou romans) amélioraient leur capacité à gérer des situations confuses ou ambiguës, tout comme les héros de nombreuses histoires qui se lancent dans des aventures incertaines, voire périlleuses… Elle est appelée « closure » par les jeunes chercheurs. Cette capacité à gérer l’incertitude, le désordre, disons-le carrément, « le chaos », est fortement lié au travail d’imagination des créatifs.

 » Comparés à ceux qui viennent de lire un essai, ceux qui viennent de lire une nouvelle expriment d’avantage de confort avec le désordre, l’incertitude –une attitude qui permet à la fois une réflexion plus élaborée et une plus grande créativité. »

Le plus intéressant est peut-être les effets durables d’une activité régulière de lecture : elle modifierait notre cerveau et donc notre comportement, notre façon de penser les problèmes, de réagir aux émotions et de parler aux autres. Il s’agit d’un véritable conditionnement qui explique pourquoi les dictateurs, comme les grands esprits des Lumières, ont toujours apporté une attention particulière aux livres. De la Bible à Mein Kampf en passant par le Club des Cinq et les manuels de classe, une lecture répétée d’un même livre peut transformer un individu. Ainsi, pour gagner en liberté, cessons de lire toujours les mêmes Harlequin et diversifions nos lectures : lisons aussi Marc Lévy et Guillaume Musso ! 🙂

Plus sérieusement, lisons, lisons, lisons !

Sources :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :