Le Cercle des écritures de Nantes

Jamais deux sans trois…

In Agenda, Concours, Edition on décembre 25, 2013 at 1:54

Coloriage_pere_noel_02

Jamais deux sans trois… nouvelles publiées !

J’avais participé au concours de nouvelles des éditions Uchroniques, organisé par Paris IV-Sorbonne (voir notre article Appels à textes jusqu’au 01/12/13 : le Mur de Berlin n’est pas tombé). J’ai eu le plaisir d’apprendre pour Noël que ma nouvelle avait été retenue pour la publication du recueil de nouvelles, dessins, photographies sur le thème « 9 novembre 1989 : le Mur de Berlin n’est pas tombé » ou « Que se serait-il passé si, le 9 novembre 1989, le Mur n’était pas tombé  ? ». Il s’agit de science-fiction, et plus précisément d’une uchronie (voir notre article sur le steampunk et l ‘uchronie).

L’ouvrage collectif sera publié en version papier et vendu lors du Salon du Livre de Paris, du 20 au 23 mars 2014.

Les Uchroniques est une maison d’édition créée pour l’occasion par les étudiants et anciens élèves du Master Édition et Audiovisuel de Paris IV-Sorbonne, sous la direction d’Hélène Védrine, maître de conférence à Paris IV-Sorbonne et de Jean-Michel Ollé, directeur éditorial d’Hachette Livre International. Les étudiants bénéficient donc de l’expérience d’une véritable maison d’édition. Selon Hélène Védrine, interrogée par l’association Effervescence :

« Le fait de mener un projet éditorial collectif, pour produire un livre papier, un livre numérique et un site, constitue chaque promotion en petite maison d’édition qui, au fil des semaines, va acquérir une identité unique. Les étudiants vont devoir définir ensemble un concept éditorial, sélectionner des textes, des images, des vidéos, des sons, réaliser la mise en page et la maquette du livre papier et du livre numérique, les présenter au Salon du livre, organiser un service de presse et une commercialisation, animer un site… « 

Le jury a procédé en trois étapes :

  1. La découverte des œuvres : le jury a reçu plus de cinquante nouvelles et trente images. « Nous avons été surpris par l’excellente qualité des œuvres reçues et le choix n’en a été que plus compliqué.  » expliquent les étudiants dans les colonnes d’Actualitté.
  2. Le débat et la sélection : chaque membre du jury à lu tous les textes, aucun texte n’a été retenu et exclu à l’unanimité, des débats démocratiques et des votes à main levé ont eu lieu pour choisir les textes qui devaient être à la fois de bonne qualité et rentrer dans la ligne éditorial de l’éditeur, pour garder une certaine cohérences des textes et des illustrations dans l’ouvrage collectif. L’objectif est que le lecteur soit ‘immergé » dans cet univers parallèle, comme s’il avait toujours vécu dans un monde où le Mur de Berlin n’était pas tombé. « Chaque texte et illustration que nous choisirons permettront in fine de reconstituer l’histoire fictive qui se serait déroulée depuis 1989, si le Mur n’était pas tombé. Il est donc d’autant plus important de soigner les liens qui se tissent entre les contributions, de prendre en compte les échos et les possibles contradictions qui existent d’une œuvre à l’autre, afin de composer une vue d’ensemble solide et cohérente. »appel_a_contribution-edition-2014_uchroniques
  3. Les propositions de correction : des révisions peuvent être demandées par l’éditeur, tant sur le fond que sur la forme, pour corriger les fautes d’orthographe, élaguer des passages inutiles, harmoniser la nouvelle avec les autres textes de recueil. « Il nous faudra alors faire appel à tout notre tact et toute notre diplomatie, pour bien faire comprendre aux auteurs qu’il ne s’agit en aucun cas de massacrer leur œuvre, mais de la sublimer ! ».

Le conseil de Jean-Michel Ollé ce propos : « Traquez la redite, chassez l’adjectif inutile, bannissez les reformulations, faites rendre gorge aux répétitions. « 

A la question de savoir s’il est opportun de former de nouveaux étudiants au métier d’éditeur à une époque où le secteur du livre est en crise, Jean-Michel Ollé répond :

 » À ceux qui s’en vont, ceci : vous entrez dans un métier en crise, jamais l’édition n’a été aussi mal. Mais aussi, jamais on n’a eu autant besoin d’éditeurs. Dans un monde où chaque objet devient intelligent et vecteur de contenus, il faudra de plus en plus de gens pour trouver, vérifier, organiser, améliorer ces contenus. Donc, des éditeurs.

 » À ceux qui arrivent, ceci : prenez dès aujourd’hui la mesure de votre rôle : sans éditeur, il n’y a ni auteur, ni lecteur. Mais en même temps, restez légers : donnez-vous pour noble tâche de traquer le cliché, le gratuit,  l’approximation, la boursouflure, le contentement de soi, chez vos auteurs et chez vous. Et vous deviendrez les bons éditeurs dont nous avons besoin. « 

contribution_livre_effervescence

Le livre sera donc publié en mars 2014 et vendu sur le Salon du Livre de Paris. Je vous tiendrai au courant sur ce site de l’édition de l’ouvrage collectif, tout comme je l’ai fait pour ma nouvelle publiée en 2013 dans le recueil « Dimanche au bord du monde, et autres nouvelles » aux éditions Assyelle et dans l’ouvrage collectif à venir « J’ai fait un rêve » aux éditions Souffle Court.

En attendant, merci pour votre soutien et joyeux Noël à tous ! 🙂

Voir la page facebook des Uchroniques

En apprendre plus sur le travail du jury

Lire l’interview de Jean-Michel Ollé et Hélène Védrine

– Damien Porte-Plume

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :