Le Cercle des écritures de Nantes

Rencontre avec l’écrivain Joël Dicker le 18 janvier 2013

In Agenda, Rencontres on janvier 14, 2013 at 10:39

Joël Dicker présente son deuxième roman lors d’une rencontre organisée à la Fnac de Nantes (1er étage), à 17h00. La vérité sur l’affaire Harry Québert a remporté le Prix de la vocation de la fondation Bleustein-Blanchet 2012 et le Prix Goncourt des Lycéens 2012.

Joël Rencontre et dédicace exceptionnelle de l’auteur Joël Dicker pour son ouvrage « La vérité sur l’affaire Harry Quebert », prix Goncourt des Lycéens 2012.

Dicker est le lauréat du 25e Prix Goncourt des Lycéens, décerné le 15 novembre dernier par un jury de 2000 lycéens à la suite de deux mois de lectures intensives et de plusieurs rencontres organisées dans toute la France.

Le Prix Goncourt des Lycéens, créé par la Fnac et le ministère de l’éducation nationale il y a 24 ans, s’est imposé au fil des années comme un prix littéraire majeur, décerné par un jeune public souvent novice en littérature contemporaine.

Ce roman policier aux multiples rebondissements, raconte l’histoire d’un jeune auteur en panne d’inspiration qui vole au secours de son ancien professeur et ami, accusé du meutre d’une adolescente, en allant enquêter dans le New Hampshire.

La vérité sur l’affaire Harry Quebert

À New York, au printemps 2008, alors que l’Amérique bruisse des prémices de l’élection présidentielle, Marcus Goldman, jeune écrivain à succès, est dans la tourmente : il est incapable d’écrire le nouveau roman qu’il doit remettre à son éditeur d’ici quelques mois.

Le délai est près d’expirer quand soudain tout bascule pour lui  : son ami et ancien professeur d’université, Harry Quebert, l’un des écrivains les plus respectés du pays, est rattrapé par son passé et se retrouve accusé d’avoir assassiné, en 1975, Nola Kellergan, une jeune fille avec qui il aurait eu une liaison. Convaincu de l’innocence de Harry, Marcus abandonne tout pour se rendre dans le New Hampshire et mener son enquête. Il est rapidement dépassé par les événements : l’enquête s’enfonce et il fait l’objet de menaces. Pour innocenter Harry et sauver sa carrière d’écrivain, il doit absolument répondre à trois questions : Qui a tué Nola Kellergan ? Que s’est-il passé dans le New Hampshire à l’été 1975 ? Et comment écrit-on un roman à succès ?

Sous ses airs de thriller à l’américaine, La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert est une réflexion sur l’Amérique, sur les travers de la société moderne, sur la littérature, sur la justice et sur les médias.

La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert

Roman, 670 pages. Editions de Fallois / Age d’Homme

L’auteur : Joël Dicker

Comme l’indique la biographie sur son blog, Joël Dicker est un écrivain suisse de 28 ans, passionné par les animaux et les Etats-Unis, primé à 20 ans pour sa nouvelle Le Tigre.

La publication de son premier roman est riche de péripétie et mérite d’être contée aux lecteurs de ce blog.

Il termine son premier roman à 23 ans. Il envoie Les derniers jours de nos pères aux maisons d’édition mais le livre n’est pas édité. L’année suivante, en 2010, il l’envoie au Prix des écrivains Genevois, un prix décerné tous les quatre ans à des romans  manuscrits. La chance tourne. Il reçoit le prix en décembre 2010 et comble de joie, il est contacté par le direction des Editions l’Age d’Homme, Vladimir Dimitrjevic, pour l’éditer !

L’éditeur repousse la date de sortie du livre pour la diffuser en France, où le nombre de lecteurs sera plus important.

Malheureusement, Vladimir Dimitrjevic se tue dans un accident de voiture et le livre ne sera pas édité.

Deux ans plus tard, en janvier 2012, nouveau rebondissement : le livre est publié en coédition De Fallois / L’Âge d’Homme.

Pendant ce temps, Joël Dicker a travaillé sur un nouveau roman, La vérité sur l’affaire Harry Quebert, qui sera achevé en mai 2012 et publié aux éditions L’Age d’Homme.

De ces péripéties, les jeunes auteurs peuvent tirer deux leçons :

  1. les concours de nouvelles et de romans peuvent les aider à être édités, ne serait-ce que parce que les éditeurs vont parfois partie des jury
  2. un livre qui n’est pas accepté de suite par les éditeurs peut remporter un prix ou être édité plus tard, il ne faut pas se décourager !
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :