Le Cercle des écritures de Nantes

Se poser les bonnes questions 1/12 : écrire un roman ou une nouvelle ?

In Conseils d'écriture on septembre 5, 2011 at 6:45

Mon histoire a-t-elle la force d’une nouvelle ou la richesse d’un roman ? Un choix majeur s’impose entre le roman et la nouvelle, entre une histoire qui utilise le temps pour faire évoluer l’intrigue et les personnages, et une histoire qui joue avec les ellipses pour donner une écriture alerte et une chute surprenante au récit.

Si vous hésitez sur la longueur à tenir, commencez par une nouvelle, faites court. Vous éviterez ainsi :

  • une histoire dont la fin n’a plus de rapport avec le début
  • une histoire que vous n’arrivez pas à finir.

Si votre nouvelle mérite une suite, vous aurez alors le choix entre un roman et un cycle de nouvelles, dans le même monde ou avec le même personnage.

Publicités
  1. N’hésitez pas à compléter nos conseils d’écriture par vos commentaires et vos expériences. Avez-vous déjà essayé d’écrire un roman ? Quelles difficultés avez-vous rencontré ? Quelles différences entre la nouvelle et le roman ? Qu’est-ce qui vous attire le plus ?

  2. Une personne qui suit son inspiration peut être tentée de croire que la longueur du texte fait la nouvelle ou le roman. On n’en a pas toujours conscience, mais d’autres mécanismes entrent en jeu.

    Sur notre groupe Facebook, Fé Nadrénaline a écrit :

    « seul la longeur du texte dira si il s agit d une nouvelle ou d un roman pour moi j apprecie les deux ».

    J’ai répondu à son commentaire :

    « La longueur du texte n’est pas la seule différence. Dans une nouvelle, on n’accorde pas beaucoup de temps à la présentation des personnages, au lieu où ils vivent, à leur famille… La nouvelle est centrée sur l’action, l’intrigue principale et sa chute. Dans le roman, plusieurs histoires peuvent s’entremêler. Ce n’est pas la même écriture.

    « Par contre, certains romans comme « Stormbinger » de Mickaël Moorcock, ont été écrits comme une succession de nouvelles : chaque chapitre étai un histoire avec sa fin et le roman ressemblait à un cycle de nouvelles 😉

    « Aujourd’hui, les romanciers comme Dan Brown préfèrent terminer les chapitres sur une question ou une énigme qui ne sera résolu que dans les chapitres suivant, pour ménager le suspense. ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :